Comment poser du carrelage

La pose de carreaux de ciment, de faïence ou de mosaïque permet de rendre un sol magnifique, durable et facile à nettoyer. La pose de carrelage peut être un gros travail, mais vous pouvez le faire avec un peu de préparation et de temps. Apprenez à poser du carrelage pour une salle de bains et à poser des joints.

Outils

  • Burin
  • Grattoir de sol
  • Niveau
  • Maillet en caoutchouc
  • Couteau
  • Équerre de charpentier
  • Talochon en caoutchouc
  • Frottoir en bois
  • Truelle dentelée
  • Perceuse/tournevis
  • Bras mélangeur
  • Pistolet à mastic
  • Ruban à mesurer
  • Bobine de craie et craie
  • Pince à carreaux ou coupe-carreaux
  • Marteau
  • Jeu de clous
  • Éponge
  • Seaux
  • Protection des yeux
  • Gants de travail
  • Gants de nettoyage
  • Genouillères
  • Masque de sécurité

Matériaux

  • Natte d’étanchéité 
  • Ruban/rubans adhésifs pour membrane étanche
  • Carrelage, Faïence, Mosaïque, Carreau de ciment
  • Dispositif d’espacement des carreaux
  • Mortier-colle non modifié
  • Enduit de jointoiement, Ciment
  • Calfeutrage au silicone
  • Imperméabilisant
  • Chiffons de nettoyage
  • Décapant
  • Chiffon de nettoyage

À propos de la pose du carrelage

Il existe plusieurs méthodes pour poser du carrelage. Nous vous expliquons ci-dessous comment poser du carrelage dans une salle de bains à l’aide d’une méthode bien précise, mais reportez-vous toujours aux instructions du fabricant de carrelage pour savoir comment carreler un sol, et aux codes du bâtiment qui s’appliquent à vos travaux.

L’installation d’un carrelage mural de douche ou d’un carrelage de baignoire est différente de la pose d’un sol. Même si vous avez déjà réalisé l’un de ces projets, passez en revue les étapes de ce type de pose avant de carreler un sol.

L’installation d’un sol carrelé prend quelques jours. En plus d’enlever le revêtement existant et d’installer le carrelage, il faut du temps pour que le mortier-colle prenne et que les joints sèchent, vous ne pourrez donc pas marcher immédiatement sur le sol. Assurez-vous de prévoir le temps nécessaire.

Préparation de la pose du carrelage

L’étape la plus importante de la pose de carrelage consiste à préparer correctement le sous-plancher. Pour ce projet, nous partons d’un sous-plancher nu dans une nouvelle salle de bains. Si vous retirez un ancien carrelage, vous devez retirer l’ancien carrelage à l’aide d’un burin et utiliser un racloir pour enlever le vieux mortier. L’enlèvement du carrelage existant peut entraîner beaucoup de poussière. Protégez les pièces adjacentes, assurez-vous qu’il y a une bonne aération, et ventilation, et portez les équipements de sécurité adéquats, tels que des lunettes de protection et un masque de protection.

Dans une salle de bains déjà en place, vous devrez également retirer les toilettes et les plinthes, et vous devrez peut-être enlever le meuble-lavabo.

La chose qui importe le plus c’est de s’assurer d’avoir un sous-plancher plat et uniforme. Sinon, vous pouvez combler les aspérités du sol avec un produit de nivellement.

Installation du carrelage

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir suffisamment de matériel (carrelage, faïence, carreaux de ciment etc.) pour achever tout votre projet. Mesurez la largeur et la longueur de votre salle de bains, puis multipliez ces mesures pour obtenir votre superficie en mètres carrés. Ajoutez-y 10 % pour avoir un surplus en cas de carreaux cassés ou d’erreurs. 

Le mortier-colle est l’adhésif qui maintiendra le carrelage au sol. Nous utiliserons également du mortier-colle pour fixer une membrane étanche de carrelage au sol et pour fixer votre carrelage à la membrane. La membrane que nous utilisons pour ce projet est une membrane de désolidarisation, qui permet l’expansion et la contraction sous le carrelage sans fissurer le sol.

Pour ce projet, nous utilisons un mortier thixotrope non modifié, mais si vous n’utilisez pas de membrane de désolidarisation et que vous installez votre carrelage sur un panneau de ciment, vous devrez utiliser un mortier thixotrope modifié, c’est-à-dire un mortier contenant un polymère qui améliore la force d’adhérence.

Comment poser des carreaux au sol

Étape 1 : Coupez la membrane étanche du carrelage aux dimensions voulues

Posez votre membrane avec la face molletonnée vers le bas et marquez le sous-plancher sur les bords de la membrane afin de savoir où étaler le mastic. Utilisez un couteau pour couper autour des tuyaux.

Étape 2 : Étalez le mortier sur la membrane.

Mélangez le ciment-colle non modifié. Vous saurez qu’il a la bonne consistance lorsque vous pourrez passer votre truelle à travers et que les stries resteront debout. Travaillez une section à la fois pour que le mastic ne sèche pas avant que vous puissiez installer la membrane. Étalez le mastic sur le sol avec le côté lisse de la truelle, en couvrant uniformément toute la surface. Utilisez ensuite le côté dentelé de la truelle pour peigner le mortier.

Étape 3 : Posez la membrane de carrelage

Déroulez la membrane et appliquez-la sur le mortier à l’aide d’une taloche en bois. Continuez à travailler par sections, en appliquant le mortier, puis la membrane.

Étape 4 : Imperméabiliser les joints de la membrane

Pour imperméabiliser les joints, utilisez un ruban d’étanchéité. Étalez un peu de mortier sur la membrane et enfoncez-y le ruban à l’aide de votre truelle, en veillant à avoir un chevauchement d’au moins 2 pouces sur chaque joint. Couvrez les joints entre les sections de la membrane et les joints le long des murs. Si votre salle de bains a des murs finis, vous pouvez sceller le long des murs avec du calfeutrage ou un produit d’étanchéité conçu pour votre membrane au lieu du ruban adhésif.

Étape 5 : Créer un point de départ pour la pose des carreaux

Ensuite, marquez les lignes de référence pour le carrelage. Commencez par mesurer deux murs opposés et tracez une ligne à la craie entre les points centraux. Faites ensuite de même pour les autres murs. Cela vous donnera un point de départ. Vous pouvez vaporiser de la laque pour cheveux sur la craie pour l’aider à rester sur la membrane.

Étape 6 : Testez la disposition des carreaux.

Posez les carreaux à sec pour vérifier votre disposition et utilisez des cales pour vous assurer que les espaces de dilatation sont corrects. Laissez un espace de 5 millimètres le long des bords extérieurs pour la dilatation. Si vous constatez que vous avez de petits morceaux de dalles à une extrémité, vous pouvez faire glisser le plan sur un côté pour donner plus de largeur à vos dalles de bordure. N’oubliez pas de marquer de nouvelles lignes de référence si vous déplacez le plan.

Étape 7 : Préparez le mortier pour le carrelage de sol

Mélangez davantage de ciment-colle non modifié pour obtenir une consistance de pâte à tartiner. Commencez par le centre et étalez le mortier uniformément, en vous assurant de remplir les cavités de la membrane. Comme vous l’avez fait précédemment, travaillez une section à la fois pour éviter que le mortier ne sèche avant que vous puissiez poser le carrelage. Peignez le mortier à un angle de 45 degrés avec le bord dentelé de la truelle.

Étape 8 : Commencez à poser les carreaux

Posez le premier carreau sur la ligne de référence au centre de la pièce, en le tordant légèrement tout en l’enfonçant pour vous assurer que vous obtenez une adhérence totale. Installez les dalles le long de votre ligne de référence, en plaçant des cales entre chaque dalle. Tous les deux carreaux, tirez-en un vers le haut pour vous assurer qu’il y a un contact total avec la colle. Si ce n’est pas le cas, appliquez du mortier à l’arrière du carreau pour obtenir une meilleure couverture.

Étape 9 : Nettoyez et nivelez les carreaux au fur et à mesure.

Utilisez une éponge humide pour essuyer toute trace de ciment-colle sur la surface du carrelage. Vérifiez de temps en temps les points élevés avec un long niveau, et utilisez doucement un maillet en caoutchouc pour les égaliser. N’oubliez pas de laisser un espace de 5 millimètres environ au bord de la pièce. Vous devrez également laisser ce même espace autour des tuyaux.

Étape 10 : Coupez le carrelage selon vos besoins

Lorsque vous devez couper des carreaux, un coupe-carrelage convient pour les coupes simples. Vous pouvez couper des courbes avec une pince manuelle et une scie à carreaux est idéale pour les trous. Si vous devez faire beaucoup de coupes, vous pouvez utiliser une scie à carreaux humide, qui fera un travail rapide de coupe.

Étape 11 : Laissez le mortier prendre

Une fois que vous avez fini de poser le carrelage, laissez le mortier sécher pendant 24 heures avant de poser les joints.

Comment jointoyer du carrelage

Étape 1 : Appliquer le ciment

Enlevez les cales entre les carreaux et faites pénétrer le ciment (mortier) dans les joints à l’aide d’une taloche en caoutchouc, puis tirez le ciment en diagonale sur les lignes, en enlevant l’excédent. Attendez environ 20 minutes, puis essuyez les traces avec une éponge humide et de l’eau propre.

Étape 2 : Laissez le ciment prendre

Une fois que le mortier est en place, vous devez généralement attendre 72 heures avant de marcher sur le sol, mais consultez les recommandations du fabricant pour plus de détails. Vous pouvez utiliser un décapant pour ciment pour enlever toute trace de voile sur la surface du carrelage.

Étape 3 : Terminez l’installation du carrelage

Appliquez du mastic silicone sur les espaces de dilatation. Après trois semaines, vous pouvez appliquer un produit d’étanchéité pour le ciment afin de le protéger. Installez vos plinthes et vos moulures quart-de-rond. Installez des profils de transition au besoin pour couvrir les joints du revêtement de sol lorsque vous passez d’une pièce à l’autre, en particulier du carrelage à un autre type de revêtement de sol.

Une fois que votre nouveau carrelage est terminé et sec, pensez à ajouter des éléments à votre salle de bains pour la rendre plus fonctionnelle et élégante.

Path 4 Created with Sketch. Où habitez vous ?